Un jour ma Vie ....

TVIII. Chapitres 6 : Weekends à rallonge

J’ai commencé le weekends sur les chapeaux de roue, en allant passé la journée avec ma copine de 74 ans. Nan nan, ce n’est pas une erreur de frappe, j’ai bien écrit 74 ans. Pour ceux qui me connaissent ( et qui, peut être me suivent encore ), vous ne serrez pas étonnée, pour les autres ben.... oui et alors ? lol

Samedi ( donc ) : Passé la journée avec mon amie Monique à Paris. Manger à Pigalle dans un resto chinois, puis pris le petit train pour monter à Montmartre, visiter le Sacré Coeur ( ça faisait des siècles que je n’y étais pas rentrer ), acheter une pièce de collection du Sacré- coeur, acheté Capeline noir à la mode Parisienne, ont demander que l’ont me tire le portrait au moins une bonne dizaine de fois, reçue ( en conséquences ), des compliments ( par intêrets bien sûr !), repris le petit train pour redescendre sur Pigalle, acheté un jean’s bleu dans l’avenue de Clichy, aller chez mon amie Monique prendre un café et papoter, puis enfin repartis tranquillement chez moi. ( ramener en voiture évidemment ).

Dimanche : Ennuyer comme un rat mort chez moi. Pas habillée de la journée, pensais
à sa journée du lendemain chez David.

Lundi : Aaaahh lundi… Partis à 9h30 de chez moi, pensant qu’il était 10h30. Arrêt à la Fnac de La Défense. Acheté 2 livres : Bridney Jones : Folle de lui ; puis une des dernières triologie de Bernard Werber. ( j’ai acheté le premier en ayant oubliée que j’avais déjà acheté le deuxième cette été que je n’est pas lue, sinon je m’en serais souvenue ).
Arrivée chez David à 11h57. Il m’avait dit qu’il serait là pour 12h alors j’ai attendu sur le banc. A peine assise, ma petite voix me dit " Vas- y si ça se trouve il est déjà là ". Bingo. David était déjà là. A ma grande surprise, il n’était pas en uniforme, alors qu’il était censé avoir travaillé le matin, comme il me l’avait encore dit.
Bon. Je ne dis rien. Je ne pose pas de question. Non il ne faut pas sinon je ne serais plus dans le jeu.
Jusqu’à midi nous avons parlé, puis fait un petit câlin ( là encore David devait sentir la transpi.. bah non il sentait le gel douche !! ! loool ?? ? ). Bon. Passons. Il fait à mangé 3 oeufs sur le plats chacun. Ont mange tranquille en parlant dans la cuisine. Viens l’heure pour lui de (re ?)partir au taf. David se mets en uniforme, puis part à 14h.
Je passe l’après midi à lire et à regarder des séries à la Tv. Le revoilà à 17h15.
Il s’assoit sur le canapé, je commence à le détendre. Je voulais le surprendre alors je suis allée prendre une douche pour me vêtir de mon costume d’infirmière. Il a adoré !!! ! Puis en plus avec des accessoires, alors là David était aux Anges !! ! Toujours en musique…
Le temps à passé à une vitesse folle, nous sommes allés nous couchés dans les bras l’uns de l’autre. Il était je ne sais plus quelle heure. Qu’importe.

Je me réveille au petit matin, toujours à la même heure : 5h10 ( sans réveille s’il vous plait ! ). J’éteints mon réveille avant qu’il ne sonne, celui de David, lui sonne bien à 6h. Il me fait l’amour juste avant. Ont se lèvent, me fait une fois de plus rire avec une de ses ânneries qui à le don de me faire mourir de rire, il va pour préparer les cafés, je file à la douche, je rassemble toute mes affaires, ont déjeunes. Ont se mets sur le canapé, j’ose mettre ma tête sur son uniforme, il pose sa tête contre la mienne. Il adore ça. Encore une fois " ça le change d’avant ". David est dans ses pensés, je lui demande ce qu’il y a, il me dit qu’il ne sait pas comment il va faire pour ne pas que je puisse rencontrer ses collègues dans les escaliers avec lui. Je décide de partir avant lui, je l’attends un chouilla plus loin. Il me prends en voiture, me dépose près de la gare et une fois de plus… me fait la bise.. sur le coin des lèvres, mais une bise quand même.

Dans le RER, je pensais à David. De notre folle soirée, de notre petit matin… je me sentais si bien ...
Je suis arrivée au travail avec un peu d’avance. Lorsque les parents sont partis, j’ai envoyé un sms à David, il m’a répondu dans la matinée.

Je dois poursuivre la suite de soins, l’infirmière va revenir .... ;)

A suivre ... CARPE DIEM