Un jour ma Vie ....

TVIII. Chapitres 3 : Confiance

J’ai passé le weekends chez David. Beaucoup de discutions. Il m’a raconté son enfance pas facile, un père violent, une mère et une grands mère dévoué au seul fils de la famille, sa rencontre avec sa femme, la photo de ses fils, puis… la décision de faire l’amour sans la capote, en somme : La confiance.

Puis David m’a avoué qu’il me trouvait très belle. Ma beauté intérieure lui plait beaucoup, il sait qu’il me plait beaucoup et il en a peur. Il en a peur parce qu’il est paumé, David me l’a dit lui même. Il m’a dit que je ne m’étonnes pas si du jour au lendemain il me dit que c’est fini. A contrario, il ne sait pas si je ferais partie de la dernière phase de sa dépression. A côté de tout ça, David aimerait partir en weekends à la mer avec moi, passé des moments sur la plage à regarder l’océan, cheveux aux vent, puis également m’emmener voir les chevaux de là où il bosse.

Au moment de l’heure du départ, David m’a mis un peu de son parfum sur mon écharpe blanche en laine. Tout au long du trajet du retour, j’ai senti son parfum. Je ne pouvais pas m’empêcher de penser à lui. A tout ce dont nous avions parlé, à tout ce que nous avions vécue le temps d’un weekends.

J’aime cette relation avec David. Je protège mon cœur le plus possible pour ne pas qu’il flanche, pour ne pas qu’il tombe encore dans les filets de ce quelques choses que l’on appelle Amour. Pourtant, aimer est le sentiment le plus beau au monde, mais aussi celui qui fait le plus de mal.

J’ai mis mon cœur sous célofane.