Un jour ma Vie ....

T.IX : Chapitres 3 : Des - presque - bonne nouvelles

Dans un long weekends théâtre, nous avons joués notre pièces qui à beaucoup plu et fait beaucoup fonctionner les zygomatiques de nos spectateurs, début octobre.
J’ai été flattée lorsqu’ont m’a rapportés que j’avais bien joués mon rôle de fossoyeur, bien que je ne sois apparues seulement au dernier chapitres ( il n’y a pas d’actes dans cette pièces ). Je l’est été encore plus - flattée - hier soir, lorsque l’ont m’a choisis pour jouée le rôle de Salomé dans " Ni me tangere ", qui signifie " ne me touche pas " ou " ne me retiens pas ". C’est une pièce contemporaine qui à été jouée en 2011, écrit par Jean-François SIVADIER. C’est cette pièce qui m’avait le plus touchée lors de mes lectures de choix, lorsque notre metteur en scène nous avez demander de choisir parmi ceux qu’il nous avez envoyer par mail. Ah oui, vraiment, je suis heureuse de jouée une princesse. Pour la première fois depuis que je fais du théâtre ( c’est à dire depuis 10 ans - avec un arrêt de 4 ans ), ont me propose un rôle aussi important. J’en suis toute excitée !!! ! Comme je suis heureuse !! !

Dés mon arrivée du théâtre hier soir, je commençais à lire mon texte et dés mon réveille ce matin, j’ai surligner toute mes répliques et fais en sortes que les feuilles imprimer ne soit pas " volante " mais bien ranger dans un livret. J’aime lorsque c’est ranger, c’est bien plus agréable. Enfin voilà, j’ai commencée à apprendre un peu le début de mes répliques du 2 ème chapitres où j’arrive avec tout un pavé. J’adore, j’aime !!! ! Depuis le temps que j’attendais ça !! ! En faites, lors du casting ( nous étions 2 sur le rôle ), c’est par mon regards " pénétrant " que le metteur en scène ma choisis, pas par ma grâce qui serait plus proche d’un éléphant que d’une gazelle. En effet, je ne sais pas danser, c’est cet aspect de ce personnage qu’il va falloir que je bosse et Dieu seul sait que j’ai du taf ! Bien que dans la pièce, mon personnage ne doit danser que 5 min, c’est 5 min que je dois effectuer " presque " à la perfection et c’est pas gagner.

Mise à part ça, les nouvelles ne sont guère bonne du côté de Monsieur ex. Sa maman ( mon ex-belle mère ) à fait un arrêt cardiaque samedi matin en sortant de voiture, mais également un œdème pulmonaire. Les médecins l’ont mis en coma artificiel pour éviter les souffrances. Elles ne s’est pas encore réveiller, les médecins sont assez pessimistes sur son avenir. Pauvre Monsieur ex, je comprends ce qu’il traverse, je suis passée par là en 2012. Maintenant, peut être que sa maman s’en sortira, elle est forte. Mais… dans quel état ...
Monsieur ex m’a demander que si il partait voir sa maman au CHU de Caen ( ils étaient dans leur maison de campagne à quelques kilomètres ) que je garde les filles le temps d’une journée. Il est évident que je serais là.

J’ai gardée le meilleur pour la fin : j’attends un entretien pour travailler dans une crèche à Versailles, la mission serait de 10 mois, c’est un remplacement pour un congé maternité suivis d’un petit congés parentale. Et en plus, cerise sur le gâteau, ce serais aussi le lieu de stage découverte de ma grande, qu’elle effectuera en janvier prochain. Car, si je vais avoir cet entretien, c’est bien grâce à ma fille, qui lors de son propre entretien où j’étais avec elle, j’avais juste dis à la directrice que j’étais également de la petite enfance et que ô miracle, Madame était intéressée. J’attends donc l’entretien avec impatience. Croiser les doigts pour moi pour que ça marche !!! !
Si jamais je n’est pas malheureusement pas le poste, j’ai un plan B. C’est une sorte de formation au retour à l’emploi, réserver exclusivement aux femmes. Dis comme ça, j’avoue que ça fait limite féministe, mais tout le monde sait que dans le marché du travail, les hommes sont bien plus valorisé et bien mieux payé que les femmes. Ont n’y peux rien c’est comme ça, même malgré l’égalité des sexes, dans certains secteurs d’activités professionnelle, rien n’a guère changer. Enfin bref, je ne vais pas faire débats là dessus, cet " article " n’a pas été écrite pour ce sujet.

Puis pour le code ben, cet après midi, mon pourcentage à chuter, je ne suis pas prête de passer le code. Trop dégoûter. M’enfin, j’arriverais bien à arriver à l’examen un jour, c’est sûr !

CARPE DIEM ...