Un jour ma Vie ....

T.VIII Chapitres 8 : Le cadenas à céder

Depuis hier après midi je suis de retour dans mon petit 22 m2. Après avoir passé un peu plus de 2 mois chez ma sœur, un peu de calme fait un plus grand biens. Sauf que… ses derniers jours, je les ai de nouveau passé chez David. Des petits bonheurs non négligeable.

Mercredi : Je venais tout juste de rangés toute mes affaires dans le placards qu’à peine 2 heures après, je reçois un SMS de David qui m’invitait une nouvelle fois chez lui. J’ai fais mon petit sac en 15 min, en essayant de ne rien oublier. Je suis partis vers les 19h30, je suis arrivée à 21h30. David m’attendait en scooter à l’endroit où il me dépose d’habitude pour me déposer à la gare. Evidemment, il avait un peu bu avant d’arrivé, il roulait un peu trop vite à mon goût, j’avais l’impression que mon cœur allait sortir de ma poitrine. Dans les escaliers, il n’arrêtait de me regardé comme si nous nous n’étions pas vu depuis des semaines. Je ne sais plus trop ce que l’on a fait ce soir là. Surement l’amour, puis aussi surement raconté ses grosses misères au travail.
Endormis peut être avant minuit. Je ne sais plus trop.

Jeudi : David à bossé et comme le jeudi précédent, je lui ai fais son petit ménage. La vaisselle pas besoin, il n’y avait rien à lavé. Il est rentré du taf le midi, nous avons parlés, câlinés puis mangés. Partis à 14h, comme d’habitude. J’ai dormis une petite heure devant un film que j’avais mis avec une de ses USB " Tu veux ou tu veux pas " avec Sophie Marceau et Patrick Bruel. Donc comme je n’avais pas vu le film… je l’est remis.
Puis 17h20 à sonner, David est revenu de travail et c’était partis pour une super soirée.

Vendredi  : Anniversaire de ma cadette. Je suis partis à 8h30 chez moi pour récupérer les cadeaux, je suis resté un peu avant de me rendre chez mes enfants ou la fête à la grimace à fait la fête, sans parlé des insultes qu’a du subir ma fille car " elle ne se brosse jamais les cheveux, c’est une souillons blablabla ". Evidemment, Monsieur ex ne m’a pas loupé n’ont plus, j’ai reçu aussi des insultes… comme si nous étions encore mariés en faites. Pour un anniversaire, y’a mieux. Puis mon ex belle sœur est venus avec sa fille et ma grande car elle avait passé la nuit chez elle, ma cadette étant resté chez son père. Je suis partis à 16h parce que je ne voulais pas trop rentrer tard, ce qui a fait que j’étais de retour à 17h30. Encore une fois, David est venu me chercher. En passant, nous avons fait une halte chez Franprix pour acheté quelques bières. La soirée fut bonne.

Samedi : David n’a pas bossé. L’après midi, nous sommes sortis pour la première fois dehors tout les 2, à Jardiland pour le nouvel aquarium qu’il veux faire pour un de ses fils. Le soir, David a dû " faire son marché " comme il dit, comme d’habitude, je suis resté toute seule à attendre et comme d’habitude il m’a envoyé un petit sms pour dire " je suis là, ne t’inquiète pas ". C’est ce même soir que nous avons parlés de nous. David m’a dit qu’il tenait beaucoup à moi, qu’il m’aimait beaucoup, qu’il ne pouvait pas s’avancer sur grand chose dans sa vie, qu’il allait m’aider pour me trouvée quelqu’un de biens. Ce " quelqu’un ' j’en veux pas. Puisque c’est lui que je veux, c’est lui que mon cœur à choisis. Je ne voulais pas ... Non je ne voulais pas mais c’est arrivée. J’ai niée. Mais là, je ne peux pu, le cadenas à sauté. Pardonnes moi David, mais je t’aime.
En continuant la discussion il m’a dit " peut être que je t’épouserais, qui sait ". CARPE DIEM.
Vers 23h, David m’a emmener à son taf visité les écuries et caressé les chevaux. Il m’a fait voir à quel endroit il bossait, où il vivait et montré le cheval qu’il montait. Ensuite nous sommes allés boire un verre à Saint Maur. J’avais froid, nous sommes rentrés puis couchés peu de temps après.

Dimanche : J’ai dû allée au cinéma de Vincennes car David avait la visite de ses fils l’après midi. Le film était drôle mais sans plus. J’ai attendu jusqu’à 19h avant de pouvoir rentrer. David est venu me chercher à la gare, il était dans les 20h30, ses fils était sur le chemin du retour en RER. Je voulais l’invité à dîner au resto, il n’a pas voulu alors nous nous sommes contenté d’un chinois que David est partis chercher en ville. Comme il a vu les copains, j’ai attendu 1h avant de pouvoir mangés. J’avais une de ses faims !! ! Puis il m’a fait l’amour. Même après durant la nuit.

Lundi : David est partis travailler. De mon côté, j’ai rassemblé toute mes affaires, sans oublié ceux dans le séchoir ( il a lavé mon jean’s et mes hauts ), j’ai passé un dernier coup de balai et attendu que David revienne pour lui faire à déjeuner. Ensemble, nous avons fait cuire le restes de poulet du weekends et fait cuire des nouilles agrémenté d’une sauce délicieuse aux cèpes. Comme David ne devait que d’aller voir son psy cet après midi là, il s’est changé et fait une petite sieste jusqu’à 14h45. Avant de partir je lui ai fais un dernier petit café. A 15h10 nous étions sur son scooter, il faisait chaud. En me déposant à la gare, j’avais le cœur gros. Il est partis en me donnant un sourire. Celui que j’aime. A 16h30 j’étais de retour chez moi. Je lui ai envoyé un message comme j’en ai l’habitude. David ne m’a pas répondu. Ce n’est pas bien grave. De toute manière nous nous reverrons, mais… pas avant au moins 3 semaines car la semaine prochaine j’ai 5 jours de formation.

Mais ça, c’est une autre histoire…

CARPE DIEM .....