Un jour ma Vie ....

TIV. Chapitres 7 : 30 ans

Me voilà maintenant trentenaire. Trentenaire et heureuse !! !

Vendredi dernier, jour de mon anniversaire ( NDLR : le 10 juin ), mon chéri m’a invité à déjeuner alors que ce n’était pas prévu ( j’adore l’imprévu ).
Il es venu me chercher après mon taff, comme il l’avait fait la veille ( et comme il devrait le refaire aussi jeudi midi ). Comme à son habitude, il m’a serrer fort dans ses bras et ma demander de toucher le bas de son dos ... tiens, on dirais une carte Je l’ouvre et là que vois-je  ? une invitation dans un institut de beauté pour un soin du corps.. complet !!! ! un truc qui coûte dans les 150 euros, jamais on ne m’avait fait un câdeau aussi onéreux !! ! Même au temps de l’autre c*nnard, pour le premier ( et le seul ) anniversaire que j’aie fêter avec lui, il m’avait offert un bracelet à 15 euros et des brouettes, trouver probablement dans un bouiboui en Tunisie. Bon c’est sûr, c’est le gestes qui compte mais non le prix ... mais bon voilà quoi on voit tout de suite la différence entre celui qui donnerais toute sa fortune pour sa belle ( je n’en demande pas tant !! ! lol ) et ... l’autre.
Comme on dit " Y’a pas photo !! ! ". ;-)) Il es clair que O. m’aime d’un amour immense. Il m’aime comme on ne m’a jamais encore aimée.

Non vraiment, c’est tout bonnement magique ce que je vis avec O. C’est un rêve. Et je ne veux pas me réveiller.

Dans l’enveloppe, il y avait aussi une lettre. Une belle lettre d’amour écrit de sa main de gaucher. Première fois que j’en reçois une de toute ma vie. Direction un resto chinois ( où mon voisin travail, d’ailleurs très étonner de me voir au bras d’un autre homme, ne sachant peut être pas que je suis divorcer ).
J’avais choisi du canard laqué et pâte vermicelle et mon chéri des nouilles chinoise et des nems. Et j’ai même été OBLIGER de prendre un dessert. Après le resto nous sommes allés chez moi. Mère nature nous a fait une faveur pour mon anniversaire. Je dois donc la remercier. Merci très grande Mère Nature ( je me comprends lol ).

O. devait repartir bosser. il devait être dans les 15h. Ses collègues on même faillis l’appeler sur son portable. Il était pas mal à la bourre. Au passage, il m’a déposer chez Monsieur ex car ma soeur devait venir m’aider pour le restes de mes meubles. D’ailleurs, nous l’avons vu arrivés, mais elle, ne nous a même pas captés. Après des " au revoir " interminable ( que je n’aime pas ça !! ! ), je suis allée rejoindre ma soeur qui m’attendait dans la voiture pour pouvoir monter chez Monsieur ex avec moi.
Une fois la table et le petit meuble de salle de bain mis en voiture, direction chez moi, ou après l' effort, une petite tasse de thé été la bienvenue.

Elle me racompagne à son tour, chez Monsieur ex.
16h30 arrive, je vais chercher mes enfants à l’école, c’était mon weekends de garde. Monsieur ex part avec nous car il devait m’aider à payer la nourriture pour les enfants. Chose faite, je rentre donc chez moi, toute fière d’avoir mes filles pour le weekends. Mais arrivés à la porte de l’immeuble ...surprise. Je n’est pas les clés !! ! Je ne panique pas, je cherche partout : dans mes poches de jean’s, re dans mon sac. Mais rien !! ! je téléphone alors à ma soeur pour savoir si, par hasard elles n’était pas tombés dans sa voiture. Nada. Je téléphone à L. pour lui demander si il ne les auraient pas fait tombés par terre, dans les toilettes. Que dalle. Je télépone alors à O. pour lui raconter mon malheur. Pendant ce temps, des voisins arrivent, me demandent ce qui se passe, je raccroche et lui dit que je rappèlerais plus tard. Une gentille voisine appèle l’assistance en se faisant passer pour moi en disant que j’étais dehors avec des enfants et qu’il fallait que quelqu’un arrive au plus vite. O. me rappèle et me propose d’aller manger avec les filles quelque part. Je dis OK. Un petit quart d’heure plus tard mon chéri arrivait et faisait connaissance avec mes enfants pour la première fois. Entre temps, un voisin faisait son entrée dans le sas. O. demande si, à tout hasard, il n’habiterait pas au 2 ème et si il aurait la gentillesse de m’ouvrir la porte de l’étage pour voir si, il ne serait pas tomber dans le couloir. Je monte les escaliers, le mec m’ouvre la porte, arrive dans le couloir, vais à ma porte et ... MIRACLE !! ! mes clés étaient SUR la porte !! ! je les avaient oubliés !! ! super contente, mes filles et moi descendons 4 à 4 pour annoncer la bonne nouvelle à O.
Soulager, il m’embrasse à pleine bouche derrière les " Bah !! ! beurk ! ! " de mes filles. Hop direction le Centre Commerciale en direction d’un bon resto. Fallait bien ça après tant d’émotions, non ?? ;-)

Nous avons choisi d’aller à " PIZZA PINO ". Les filles ont commandés des spaghettis bolognaise, O. une pizza et moi une mini salade. Pas trop faim en faite. O. les a bien fait rire et l’on beaucoup appréciés. Après le resto, nous sommes revenus chez moi, mon chéri m’a aidé à gonfler les matelas, ce sont mis en pyjamas dans les douches tandis que O. et moi étions en train de nous embrassés sur le lit. Une fois les filles couchés, fait le bisou du soir à chacune, je l’est raccompagnés jusqu’à sa voiture. Je suis restés près de 10 min à l’embrassés. Je pensais à mes enfants qui devait m’attendre. Lorsque je suis remontés, les filles dormait quasîment. Puis je me suis couchés à mon tour.

La suite prochainement ...