Un jour ma Vie ....

TIII. Chapitres 62 : 3 jours ( partie 1 )

J’aie vu O. 3 jours d’affilées.
Jeudi, nous avons faillis de ne pas se voir. Beacuse ? ? Un incendie dans son entreprise à fait cramer la centrale qui faisait fonctionner les ordis de la boîte. Du coup, à 11h45, O. m’appèle en s’excusant car il allait être en retard à cause du merdier.Du coup je prends mon temps pour finir mon temps de travail chez ma cliente, partir puis me poser dans le parc. En attendant mon cher et tendre, je m’amuse avec mon iphone.

12h25. Deuxième appel de O. pour me dire qu’il ne pourra pas venir.Il me demande si je peux le soir, je lui réponds que non pour raison de dîner avec la troupe de théâtre. O. me dit de rester dans les parages car peut être il pourrait se libérer dans l’après midi. Il raccroche. Je me décide de rentrer chez Monsieur ex, si O. avait rappeler, je serais reparti.En traversant la route, en une quelques millième de seconde, je me suis dites que finalement j’irais à la médiathèque. Dans la seconde qui à suivit, coup de téléphone de mon chéri pour me dire que finalement il a pu se libérer et qu’il arrivait.

Retour au point de rencontre. J’aie attendu 10 min avant pouvoir l’apperçevoir sur le trottoir d’en face. Ses 10 petites minutes m’ont paru une éternité. J’avais tant envie qu’il me serre dans ses bras ! !

Je suis donc allée à sa rencontre, je lui aie presque sauter dans les bras ! ! O. m’a serrer fort contre lui. Tout le monde nous regardaient. J’en avais rien à faire. Lui aussi.

Nous sommes allés marcher dans le parc, puis dans les bois , hanche contre hanche, à parler de théâtre, de son meilleur ami Jérôme ( hé oui ;-) ), de son divorce et tout pleins de choses. A un moment, nous nous sommes arrêtés sur le bas côté d’un chemin de terre pour nous embrassés encore et encore ... des vettétistes sont passés ainsi que des promeneurs du midi, à côté de nous. O. et moi sommes restés comme ça durant un bon quart d’heure, puis nous avons repris notre promenade pour nous arrêter au canard. Deux mamans canne étaient en train de plonger pour donner de la nourriture à leur petits canetons. Mon amour et moi étions attendris face à ce magnifique spectacle de la nature. O. commençait à faiblir de sa jambe droite alors il a fallu aller à la recherche d’un banc. Un baiser et 5 min plus tard, nous voilà assis sur un banc. J’aie offert une madeleine fait maison ( que j’aie littérallement foirer ) en guise de " déjeuner ". C’était complètement dégeu', à moitié sec et sans goût. Pour une première recette culinaire faite pour mon chéri, quelle réussite !!! :-((( Enfin bon, ça peux arriver on va dire…

Il était non loin de 14h30, il m’a raccompagner car il fallait qu’il retourne bosser. Nous sommes restés encore un moment à nous embrassés dans la voiture avec un fond de musique romantique.
Un rêve ... Nous sommes enfin quittés vers les 15h.

Samedi, en fin d’après midi, alors que j’étais restés toute la journée dans mon lit à ne rien faire, mon bien aimé m’envoie un petit message, durant ce temps, Laurent s’énerve, je reçois un rocher Suchard en pleine face ( non c’est pas drôle ! ! ). Je le dis à O. par sms, il me propose de venir manger avec lui. Vite, je me douche, je me prépare, Laurent reviens des chiens, je lui dis que je sors et hop j’étais prête à partir !! ! Je retourne dans ma chambre pour y prendre mon sac et au même moment je vois sa voiture arriver. Le temps de faire un bisou aux filles, une bise à Monsieur ex et me voilà en bas. Le temps que je fasse un bisou à O. une dame qui travaille au magasins d’en bas me voit avec lui et fait une drôle de tête en me voyant avec mon chéri qui était juste en train de me faire un bisous dans le cou. Je pense qu’elle ne sait pas que je suis divorcée. C’est pas grave, aucune importance.

Nous prenons la direction de Versailles. A un moment j’aurais cru qu’il allait chez mes parents, je lui ai même fait la réflexion. Il a mis ça à sa sauce, avec de l’humour, en me disant qu’il les avaient prévenus de notre arrivée. Qu’es ce qu’il m’a fait rire avec ça !! !

O. voulait m’emmener dans un restaurant qui se trouve en face d’une église, là où, justement, je " traîner " avec une amie lorsque j’avais 17 ans ... Décidément, avec lui je redeviens adolescente. C’est comme si je faisais un retour dans le passé, à une époque ou j’avais vécu tout en accélérer. Avec lui, je prends mon temps et j’aime ça. Nous n’avons même pas encore fait l’amour. C’est génial.

Demain, je vais signer mon bail et j’aurais mes clés. Demain j’aurais enfin un chez moi. Et peut être que ce weekend, O. viendra chez moi .. j’aimerais tant ... ce weekend, nous pourrons peut être nous abandonner l’un à l’autre pour ne faire qu’un. D’ailleurs, nous faisons déjà qu’un. Rien qu’en nous touchant, nous ne faisons qu’un seul et même corps. C’est magnifique. Je pense que c’est avec ce genre de détails et de sentiment que l’on reconnaît son âme soeur. Je sais que je l’est trouvé ...

A suivre ...